événement facebook: https://www.facebook.com/events/847685738625218/

Organisé par Tout Autre Chose Wapi et le collectif Acide de Tournai.
Projection suivie d’une présentation-débat, avec Bruno Delabie, membre de Acide-Tournai. N’hésitez pas à y inviter vos ami.e.s et contacts !

L’incroyable histoire de la faillite de Dexia en images, parce que si le pouvoir politique refuse de défendre le bien commun, nous voulons imposer le débat dans la sphère publique. Un film de Valentin Fayet, produit par ZINTV, en étroite collaboration avec le CADTM, Attac Bruxelles 2, Attac Liège, et avec le soutien de nombreux contributeurs (les CoPeC). Page facebook du projet : https://www.facebook.com/DexiaLeFilm

En décembre 2011, ATTAC et le CADTM introduisaient un recours en justice contre l’État Belge. Un gouvernement en affaires courantes accordait à la hâte à la banque Dexia une garantie de 54,45 milliards d’Euros (somme réduite l’année suivante à 43,7 milliards), sans débat parlementaire et sans contreparties ! Le blocage complet du débat public et un vote d’entérinement au Parlement en 2013 a rendu caduque le recours en justice.
La menace de devoir débourser une somme pareille, c’est une épée de Damoclès sur le budget de l’État qui entraîne des recapitalisations sans fin. L’augmentation vertigineuse de la dette publique qui en résulte est utilisée comme arme de chantage pour justifier une dose supplémentaire d’austérité contre la population. De plus, nos élus sont tenus à l’écart jusqu’en 2031 par l’arrêté qui habilite le seul Ministre des finances à conclure des conventions de garantie avec les créanciers de Dexia..

Join the discussion 1 Comment

  1. Roxane 30 avril 2015 at 13 h 34 min — Reply

    La projection du film DEXIA Démocratie confisquée à rassemblé hier soir à Tournai un public de 26 personnes, organisateurs inclus.
    Malgré le sujet ardu, ce sont l’indignation et la révolte suscitées par ce documentaire qui l’ont emporté. La discussion qui a suivi a clarifié certains mécanismes, et élargit le champ.
    L’humour du film a allumé la soirée. Beaucoup de questions restent en suspens : comment se ré-approprier la démocratie ? Les monnaies locales, alternative ou gadget ? Quelles stratégies pour les états qui refusent de payer leurs dettes ?… Et la Grèce ?…
    De belles rencontres, qui se prolongeront lors de notre prochaine réunion le mercredi 6 mai de 18h30 à 19h30, au 31 Quai Sakharov à Tournai. Nous poursuivrons la discussion et, si le cœur vous en dit, élaborerons un plan d’actions pour la suite.

    Trois habitants de Wattrelos étaient présents, qui envisagent de créer un collectif d’audit de la dette, notamment à la suite de coupes sévères par l’administration communale dans les dépenses qui bénéficiaient directement, et visiblement, à la population. Par ailleurs, le groupe « Wattrelos Ouvertement à Gauche » a déposé une motion anti TAFTA (TTIP) au conseil communal de Wattrelos, et nous invite à les soutenir le jour de l’examen de la motion : lundi 11 mai, à 18h00 devant la Mairie de Wattrelos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *