Conférence de presse d’ACiDe Verviers (21/10/15)

 

Reportage de TéléVesdre : http://www.televesdre.eu/www/verviers_la_non_gestion_de_la_dette_publique_-87647-999-89.html

Synthèse conférence de presse ACiDe Verviers

« Nous devons faire des économies structurelles pour 2 millions d’euros. Cela doit se faire au niveau du personnel et des transferts car la dette est incompressible. C’est une question de bon sens et de décence. » L’échevin du Budget de Verviers, le 14 septembre 2015.

ACiDe Verviers ne trouve là aucun bon sens et y voit même une indécence certaine. Car, concrètement, la dette est régulièrement l’objet d’adaptations. Que ce soit par les changements d’échéances, la transformation du type des prêts et l’évolution des taux d’intérêts, la dette est un produit vivant qui se transforme. (voir nos exemples)

Tenir le discours de l’incompressibilité de la dette c’est abandonner sa responsabilité de politique pour la remettre entre les mains des banquiers.

En tant que citoyens nous sommes en droit d’attendre du politique qu’il veille avant tout au bien être de la population dans son ensemble. ACiDe Verviers en particulier attend du nouveau Collège qu’il ne considère pas la dette comme un tabou sur lequel il n’est pas possible de travailler. Nous attendons de la nouvelle majorité qu’elle vérifie les moyens qui pourraient être repris sur la dette et être insufflé dans une politique qui respecte l’emploi et les services, à la Ville comme dans l’associatif.

  • Pourquoi prolonger de 20 ans à 30 ans des prêts de moins de 60.000 euros ?
  • Quelles sont les pertes dues à la recapitalisation du Holding Communal sous la pression des instances régionales (RW et CRAC) en 2009 ?
  • Quels sont les risques des 119 prêts structurés qui rassemblent pas moins de 42% du solde des emprunts en cours en 2012 ?

Pour ACiDe Verviers, ces éléments nous font dire qu’il n’y a pas de gestion coordonnée des emprunts mais plutôt des disparités de gestion, voire des « anomalies ». C’est pourquoi nous demanderons à voir les contrats d’emprunts publics de la Ville.

D’où vient la dette ? À qui a-t-elle profité ? Quelles sont les alternatives à l’austérité ? L’audit de la dette a pour objectif de répondre à ces questions et de sensibiliser un maximum de la population à cette question fondamentale pour qu’elle s’en approprie le contenu.

 

Dossier présenté à la conférence de presse ici en pdf.

4 exemples d’emprunts ici en pdf.

Page facebook du groupe: https://www.facebook.com/ACiDe.Verviers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *