PÉTITION: je soutiens l’audit citoyen de la dette en Belgique

Plus de 9.000 personnes soutiennent l’audit citoyen en Belgique, et vous ?

Moi, citoyen.ne, je veux savoir d’où vient la dette publique belge, de quoi elle est faite, si elle est légitime ou non.


Parce que je pense que :

  • Les mesures de « rigueur budgétaire » prises par le gouvernement au détriment de la population ne sont pas justes.
  • L’austérité ne constitue pas la solution à la crise mais, au contraire, elle est le meilleur moyen d’enfoncer les États dans la récession.
  • La crise économique et sociale qui frappe les populations d’Europe est due aux dérives de la finance, aux politiques néolibérales en place et non à une mauvaise gestion de la part des pouvoirs publics.
  • Les revenus du capital et les banques sont insuffisamment mis à contribution et aucune régulation efficace n’a été mise en place depuis la crise financière de 2008.
  • Une enquête approfondie, transparente et contrôlée démocratiquement, permettrait de faire la lumière sur l’endettement de la Belgique et de distinguer la part que la population doit réellement rembourser.
  • Le gouvernement belge doit ouvrir le livre des comptes à la population.

Pour toutes ces raisons, j’adhère au principe d’un audit citoyen de la dette publique belge.

Je soutiens les citoyen.ne.s et les organisations porteurs de l’audit citoyen pour qu’ils mènent à bien ce projet et souhaite être tenu.e informé.e des suites concrètes de cette initiative.

SI VOUS FAITES PARTIE DES 7 000 SIGNATAIRES DE LA PREMIÈRE PÉTITION « ONVEUTSAVOIR.BE » IL N’EST PAS NÉCESSAIRE DE LA SIGNER ICI




* Champs obligatoires

Je participe à l’audit citoyen de la dette en Belgique

1. En rejoignant/créant un groupe local

Vous trouverez ici la liste des groupes locaux existants et leurs contacts respectifs, et ici des pistes concrètes pour se lancer dans l’audit citoyen. Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez-pas à nous contacter!

2. En rejoignant la plateforme ACiDe avec votre organisation

Vous pouvez proposer à votre organisation de rejoindre la plateforme ACiDe si celle-ci est en accord avec l’appel du 19 février.

3. En diffusant au maximum les informations d’ACiDe

Vous pouvez suivre les activités d’ACiDe via sa newsletter ou sa page facebook, mais vous pouvez aussi (et surtout) partager ces informations à votre entourage. N’hésitez pas non plus à diffuser la vidéo et la brochure disponibles auprès d’un maximum de personnes.

Deze pagina in het nederlands lezen